Un escalier est composé de plusieurs éléments : le limon, la structure principale, la marche, la contremarche, le giron, la trémie, le pallier, l'échappée, etc. Dans cet article, nous allons nous intéresser un peu plus en détail au nez de marche, un composant que l'on connaît peu et qui, pourtant, possède une grande importance. Quelle est son utilité ? Les différents modèles que l'on retrouve dans le commerce ? Explications.

Quelle est l'utilité d'un nez de marche ?

Tout d'abord, qu'est-ce que le nez de marche ? En réalité, il s'agit de l'extrémité de la marche, celle qui dépasse très légèrement de la contremarche. Le nez de marche est un élément de protection très important, puisqu'il permet de bien poser le pied et ainsi, d'éviter les chutes. En cas d'accident, le nez évite les coupures et permet d'amortir le choc. D'autre part, le nez de marche préserve l'escalier, puisqu'il est positionné à l'endroit qui est le plus sollicité sur la marche. Nous pouvons donc affirmer que, même s'il est peu connu et bien souvent oublié dans la pose d'un escalier, le nez de marche constitue l'un des éléments les plus importants de ce dernier.

Quelles sont les exigences relatives au nez de marche ?

Le nez de marche d'un escalier installé dans l'espace public doit être bien visible. En effet, il doit créer un contraste avec la contremarche, de sorte à sécuriser la montée ou la descente de l'escalier. Cet élément doit également être antidérapant et déborder légèrement de la contremarche.

Il n'existe pas de normes précises concernant le nez de marche de l'escalier pour particuliers. Néanmoins, vous pouvez appliquer les recommandations que nous venons de présenter, toujours dans le but d'assurer la sécurité des membres de votre foyer, ainsi que de vos visiteurs.

Nez de marche : quels matériaux de conception ?

De très nombreux matériaux peuvent être envisagés pour la fabrication d'un nez de marche. L'aluminium par exemple, que l'on retrouve sur les escaliers des lieux publics. Le carrelage compose le nez de marche des particuliers, et plus particulièrement celui des escaliers extérieurs. Nous pouvons également citer le PVC ou le nez de marche en bois.

Les différents modèles de nez de marche

Dans le commerce, on retrouve des nez de marche tantôt arrondis, tantôt à angle droit, mais aussi biseautés ou en saillie. De plus, les modèles se déclinent en divers systèmes de pose :

  • Le nez de marche adhésif : facile à installer, il suffit de le coller sur l'arête de la marche.
  • Le nez de marche à coller : ce modèle doit être installé avec une colle spécifique et adaptée au matériau qui compose le nez et l'escalier.
  • Le nez de marche à visser : il est pré-troué aussi, il suffit de percer le support grâce au profilé.
  • Le nez de marche à encastrer : il se trouve dans la marche, c'est donc le modèle le plus solide.