Avoir une belle habitation passe aussi par l'aménagement de son jardin avec des fleurs, des arbres et du gazon bien conservé. Cependant, l'entretien de ces espaces demande beaucoup de travail, de temps et des moyens financiers pour assurer l'augmentation de la facture d'eau ou l'embauchage d'un jardinier. Ce qui conduit bon nombre de personnes à opter pour un revêtement plus économique de leur espace vert : la pelouse artificielle. Sous l'apparence d'un vrai gazon, elle permet l'habillement des surfaces en réunissant esthétique et durabilité. Aussi réduit-elle les charges d'entretien de la maison. Ainsi, découvrez comment aménager votre jardin avec une fausse pelouse.

Choisir le type de gazon synthétique

Pour profiter d'une pelouse, vous devez absolument savoir pour quel modèle opter, car les prix varient dans les magasins en fonction de la catégorie de la fibre. Les meilleures qualités constituent évidemment celles qui sont proches des herbes naturelles au toucher. Mais en premier lieu, le choix du type de la pelouse artificielle doit être réalisé selon le type d'activité à faire sur le terrain. Dans ce sens, on distingue trois types d'herbes artificielles :

  • le faux gazon pour les terrains de sport ;
  • le faux gazon pour les décorations et événementiel ;
  • le faux gazon pour le jardin.

Mais en l'occurrence, la sélection doit être logiquement portée sur la fausse pelouse pour le jardin. Elle doit être moelleuse, esthétique et refléter, à vue d'œil, un gazon naturel. Par ailleurs, à ces trois types, s'ajoutent des critères très importants.

Les critères de choix d'une pelouse synthétique

Avant d'opter véritablement pour un gazon artificiel, il existe des caractéristiques essentielles auxquelles vous devez tenir compte.

Le remplissage

Pour améliorer la qualité, donner un caractère naturel et protéger le gazon contre les chocs, un remplissage est réalisé à l'aide du sable. Ainsi, la pelouse synthétique avec remplissage convient aisément à tout type de terrain. Par contre, le faux gazon sans remplissage va mieux sur une terrasse, au balcon, etc.

La hauteur des brins

Cela se fait au choix et relève du rendu que vous voulez avoir. Certaines personnes préfèrent les fibres hautes et d'autres des brins de petite taille. Cependant, les brins d'herbe de taille basse donnent l'apparence d'une pelouse tondue, tandis que les fibres de grande taille ont l'aspect d'une prairie et se couchent au fil du temps.

La matière des fibres

Les fabricants de faux gazons réalisent les brins d'herbe de trois différents matériaux. Ils peuvent être en polyamide, en polypropylène ou en polyéthylène. En revanche, le mélange de deux matières peut être effectué, afin de la doter d'une meilleure qualité.

La résistance à l'arrachement et aux UV

C'est le caractère de la pelouse à assurer les chocs aux objets et aux personnes. Elle s'exprime en Newton (N.). Son seuil d'infériorité est de 45 Newtons si vous tenez à avoir des gazons de marque. Par ailleurs, il est important qu'elle soit résistante aux rayons ultraviolets histoire de ne pas se déteindre au fil du temps.

La dureté du faux gazon

Cela concerne la garantie du fabricant quant à la résistance à l'acharnement et aux UV. Généralement, la garantie des bonnes pelouses est de l'ordre de 10 ans.

Le poids

Il intervient dans les critères de choix. En effet, plus le gazon est lourd, mieux sa densité est élevée et il est de qualité supérieure. Toutefois, le poids est aussi lié à la hauteur des brins. Son unité de mesure est le décitex.

La densité

C'est la quantité de brins au mètre carré. Cela permet une bonne résistance et une meilleure dureté à la pelouse.

Poser son faux gazon

Après avoir fait le choix de votre pelouse, il vous faut maintenant passer à l'action : acheter et poser le gazon. Pour que l'espace vert de votre maison soit bien beau et parfait, si vous ne voulez pas faire appel aux professionnels d'un magasin, il faut tenir compte de certaines réalités lors de la pose. En effet, il s'agit en premier lieu de la préparation du terrain. En effet, la pose d'un gazon artificiel doit être réalisée sur un sol très propre, bien lisse et sec. La première étape de la pose consiste à aménager un espace vert pour installer cette catégorie de pelouse. Explicitement, il s'agit de :

  • arranger la surface supérieure du terrain en retirant toutes les herbes, la poussière et les déchets ; assainir votre gazon afin d'éviter la stagnation des eaux en dessous de la pelouse ;
  • remplir le sol avec du granite, de la pierre délicatement concassée ou du gravier ;
  • préparer la bordure de votre terrain et décider de l'orientation de chaque panneau de la fausse pelouse. Pour les deux premières étapes, vous devez connaître préalablement le type de terre à laquelle vous avez affaire. Car sur un sol dur, vous aurez plus d'effort à fournir.

Ensuite, il faut procéder à l'installation. À cette étape, il faut passer :

  • au découpage des lés du gazon à l'aide d'une lame et d'un cutter ;
  • à la réalisation des jonctions invisibles sur l'envers du faux gazon ;
  • à la pose de votre pelouse au sol au moyen de la colle polyuréthane bi-composante pour une fixation permanente et durable ou du scotch double face pour une attache provisoire.

N'hésitez pas à demander d'aide ou plus d'informations auprès d'un professionnel. Enfin, votre gazon synthétique est presque prêt. Il vous faut simplement brosser dans le sens inverse du fil de votre pelouse avec un balai-brosse de chantier. Et pour finir, arrosez les herbes artificielles pour lui donner un aspect frais.

Les avantages d'une pelouse synthétique

Avec la fausse pelouse, fini les entretiens quotidiens et les imperfections du sol. Il rend votre espace vert bien gazonné en peu de temps et pendant toute l'année, est approprié à tous types de terrain, donne au jardin un caractère esthétique, élimine les tâches de désherbage et de tondage. De même la fausse pelouse présente plein d'autres atouts sur le plan économique. Par contre, le gazon naturel nécessite régulièrement des entretiens comme l'arrosage et le désherbage.