De nos jours, les entreprises prennent conscience du fait que la frustration d’un employé peut sérieusement entraver la performance et la productivité de celui-ci au bureau. De ce fait, pour une meilleure politique de gestion des ressources humaines, chaque entreprise fait de son mieux pour que l’employé bénéficie d’une atmosphère de travail saine et décente. D’où, l’importance particulière accordée à un espace de travail confortable propice au bien-être de l’employé. Pour cela, il est important d'avoir un mobilier de bureau qui soit à la fois ergonomique et favorable à un environnement de travail plus agréable. En ce sens, voici quelques critères à prendre en considération quand vous choisissez vos mobiliers de bureau.

 Comment bien choisir son bureau de travail

Le bureau de travail est un mobilier de bureau disponible en trois types différents dont le bureau droit, le bureau d’angle et le bureau compact. Moins encombrant, le premier est idéal pour les espaces restreints. Le bureau avec retour, quant à lui, est composé d’un bureau doté d’un plateau d’angle et est plus adapté à un espace de travail un peu plus grand que celui du bureau droit. Le bureau d’angle offre d’ailleurs plus de place sans risque d’encombrement lorsque vous êtes amené(e) à traiter de nombreux documents et dossiers. Enfin, le bureau compact est parfait pour les employés de bureau qui travaillent constamment sur ordinateur. Bien que ce type de bureau s’accorde mieux avec un espace de travail plus important que celui du bureau avec retour, il peut cependant s’ajuster à l’espace de travail disponible. En gros, le choix de vos bureaux professionnels dépendra entièrement de sa forme et de sa taille.

Lequel choisir entre siège et fauteuil de bureau

Le fauteuil est plus adapté aux personnes qui ne bougent pas beaucoup et qui souffrent de problèmes de dos. Le dossier et les accoudoirs confortables maintiennent le corps dans une posture idéale tandis que l’appuie-tête permet de ménager correctement la nuque et la tête. De ce fait, mieux vaut opter pour un fauteuil au dossier et à l’assise épaisse pour un confort optimal. Accordez également de l’importance à l’option fonction pivotante afin de vous sentir plus à l’aise. En fait, cette fonctionnalité permet d’éviter de trop fatiguer votre nuque. La chaise de bureau professionnelle quant à elle, est plus appropriée aux petits espaces mais aussi aux personnes qui sont tantôt debout, tantôt en position assise. Même si elle n’est pas aussi ergonomique que le fauteuil de bureau, elle possède les mêmes options que celui-ci. En plus d’être moins encombrant, le siège de bureau vous offre la possibilité de vous déplacer plus librement.

Comment bien ajuster sa chaise ou son fauteuil de bureau

Une chaise de bureau ergonomique est un mobilier de bureau professionnel qui, lorsqu’il est ajusté correctement, peut aider à se sentir plus à l’aise au travail et à maintenir une bonne posture en position assise. Cependant, en posséder une ne suffit pas, il est nécessaire de la régler aux proportions de votre corps pour améliorer le confort et réduire l'exposition de la colonne vertébrale aux déformations. La première étape dans l’ajustement d'une chaise de bureau professionnel est de le faire en fonction de la hauteur souhaitée de votre bureau. Une fois que la hauteur du poste de travail vous convient, vous pouvez régler la chaise de bureau selon vos proportions physiques. Tout d'abord, commencez par vous asseoir le plus près possible de votre bureau afin que vos bras soient parallèles à votre colonne vertébrale. Reposez vos mains sur votre bureau ou sur votre clavier d'ordinateur. Si vos coudes ne sont pas à un angle de 90 degrés, réglez en conséquence la hauteur de votre chaise de bureau vers le haut ou vers le bas. Ensuite, faites en sorte que vous puissiez facilement faire glisser vos doigts sous votre cuisse à la fine pointe de la chaise de bureau. Si elle est trop serrée, vous devez soutenir vos pieds avec un repose-pied réglable. Si vous êtes très grand(e) et qu’il y a plus d'une largeur de doigt entre votre cuisse et la chaise, vous devez augmenter la surface du bureau afin que vous puissiez augmenter la hauteur de votre chaise. Lorsque vous vous asseyez, adossez-vous bien à votre chaise, le dos bien droit et évitez autant que possible de vous affaler dans votre chaise car cela impose des contraintes supplémentaires sur les structures du bas du dos et en particulier, sur les disques lombaires. Après cela, fermez vos yeux tout en restant assis(e), votre tête vers l'avant. Lentement, ouvrez vos yeux. Votre regard doit viser le centre de votre écran d'ordinateur. Si la hauteur de l’écran de votre ordinateur ne vous convient pas : trop haute ou trop basse par rapport à votre regard, vous devez augmenter ou baisser votre chaise en conséquence afin de réduire la pression sur votre colonne vertébrale. Pour finir, réglez l'accoudoir de votre chaise ou fauteuil de bureau afin qu'il lève légèrement vos bras vers vos épaules.

Ne négligez pas le côté esthétique pour un espace de travail accueillant

Bien choisir la couleur et le matériau de son mobilier de bureau est tout aussi important. Pour des pièces volumineuses, jouez avec des couleurs sobres le blanc, le gris ou le noir. Si vous voulez une déco plus naturelle, optez pour un bureau de travail fait en bois. Pour une décoration plus moderne, privilégiez un bureau en verre. N’hésitez pas à utiliser des accessoires fantaisies par-ci par-là pour donner un coup de jeune à votre espace de travail. Misez aussi sur des lampes de bureau colorées pour égayer la pièce. Pour un jeu de couleurs réussi, il est recommandé de choisir le coloris des accessoires avant de décider de la couleur des murs pour trouver la teinte parfaite et éviter ainsi une cacophonie de couleurs agaçante.

Quelques conseils pratiques pour ménager sa posture

Peu importe que votre chaise ou fauteuil de bureau soit confortable, une posture statique prolongée n’est pas bon pour le dos et contribue aux problèmes de dos et de fatigue musculaire. Afin de bien entretenir votre dos, souvenez-vous de vous tenir debout le temps de quelques minutes, étirez-vous ensuite et marchez pendant au moins deux minutes toutes les demi-heures. Un petit étirement rapide ou quelques pas vers les toilettes fera très bien l’affaire. En revanche, pour une meilleure circulation sanguine et saine qui apporte des nutriments importants à toutes les structures de la colonne vertébrale, faites au minimum vingt minutes de marche au quotidien. En effet, les déplacements et les étirements sur une base régulière tout au long de la journée vous aideront à garder les articulations, les ligaments, les muscles et les tendons en santé. Ce qui favorisera un sentiment général de confort, de détente et de capacité à vous concentrer de façon productive lorsque vous travailler dans votre bureau.

En bref, avoir de bons mobiliers de bureau est primordial pour une productivité optimale. Il faut non seulement veiller à ce qu’ils soient ergonomiques mais aussi en phase avec l’espace de travail afin de permettre de travailler dans un cadre professionnel paisible et accueillant.